8 choses à savoir pour réussir l’achat d’un bien immobilier à rénover

L’achat d’un bien immobilier qui nécessite des rénovations est un projet complexe, mais qui peut s’avérer gagnant. Transformez cette aventure en bon plan grâce à nos conseils.

Quel type de bien à rénover ?

Dans l’univers des biens immobiliers à rénover, on distingue 8 types de logements. Cette liste vous permettra d’avoir une idée de l’ampleur des travaux à prévoir :

  • Les biens en dernier étage : combles aménageables, lot de chambre de bonne.
  • Les biens à usage professionnel : anciens bureaux, locaux commerciaux.
  • Les surélévations : immeuble en dent creuse.
  • La rénovation d’immeuble à plusieurs : bâtiment industriel.
  • Les loges de gardien : pour un appartement en rez-de-chaussée.
  • Les immeubles construits entre les années 50 et 80 : faciles à restructurer du fait de la disposition de leurs murs porteurs.
  • Le souplex : pour gagner en surface.
  • Les maisons à agrandir 

Les points essentiels à vérifier avant d’acheter

Pour avoir un début de visibilité sur les travaux à entreprendre et avant de signer quoi que ce soit, il est essentiel de vérifier non seulement l’état général du bien immobilier, surtout les éléments suivants :

  • La conformité des diagnostics,
  • Les normes des installations,
  • L’isolation générale de l’habitat,
  • La toiture,
  • Les ouvertures,
  • L’état du bâtiment en général s’il s’agit d’un appartement,
  • Le passif administratif du logement

 Le prix total de votre bien à rénover

C’est un fait, les biens immobiliers à rénover sont généralement chers, car relativement bien cotés auprès des acquéreurs potentiels et surtout moins nombreux que les biens neufs ou en très bon état. De plus, ces types de biens sont généralement vendus par le biais de notaires ou achetés rapidement par les marchands de biens.

Il est donc essentiel de comparer les différentes offres qui se présentent afin de « rentrer dans vos frais », d’être au diapason avec le marché, une fois les travaux terminés.

Trouver des professionnels à l’écoute

Les professionnels (architectes, experts, etc.) ne manquent pas, mais celui que vous choisirez saura-t-il écouter vos besoins, vos envies et surtout, vous proposer des idées pertinentes ? Demandez à votre agent immobilier de vous aider à trouver la perle rare et surtout, interrogez votre entourage, car le bouche-à-oreille est un outil à part entière dans ce cas de figure.

Suivi des travaux

Difficile d’être chef de chantier, maçon, carreleur, plâtrier, lorsqu’on n’a jamais fait des travaux. Il est donc essentiel de faire le point sur vos connaissances, vos points forts et vos limites. Cela vous permettra de diviser les travaux en étapes, dont certaines seront à votre charge tandis que d’autres seront confiées à des professionnels.

Autre point important, aurez-vous un logement où vivre durant les travaux ? Vivre dans un chantier est le meilleur moyen de générer du stress !

Des projets réalisables

Certaines rénovations peuvent devenir problématiques, du moins, si vous avez fait le choix de les réaliser seul : toiture, isolation contre l’humidité, qualité du sol, évacuation des eaux usées.

Le pilotage des travaux 

Présence des assurances, échelonnement des paiements en fonction de l’avancée des travaux, réunions avec le chef de chantier : mettez en place un dossier qui reprendra le déroulement des divers aspects de votre chantier, y compris si vous faites appel à un prestataire.

Les aides de l’État 

L’Etat propose des aides financières aux propriétaires de biens immobiliers à rénover !

  • Le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique),
  • Aides de l’Anah : Habiter sain et Habiter serein,
  • L’éco PTZ (éco-prêt à taux zéro),
  • La TVA à taux réduit sur les travaux de rénovation,
  • Les collectivités locales (mairies, départements, régions), qui proposent des aides financières dédiées à l’amélioration des performances d’un logement
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *