Si vous prévoyez de déménager depuis la France métropolitaine vers la Réunion, vous pouvez bénéficier, sous conditions, de l’une des nombreuses aides financières prévues par la législation. Une bonne nouvelle si vous souhaitez aménager dans un appartement ou une maison sur l’île intense pour en faire votre résidence principale !

Les informations qui vont suivre proviennent de l’article Déménagement : à quelles aides pouvez-vous prétendre ? du site officiel du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance.

La prime de déménagement de la CAF et de la MSA

La Caisse d’allocations familiales (CAF) et la Sécurité sociale agricole (MSA) proposent une prime de déménagement et une aide au déménagement à leurs bénéficiaires.

Les conditions :

  • Avoir au moins 3 enfants à charge (nés ou à naître)
  • Être éligible à l’aide personnalisée au logement (APL) ou à l’allocation logement à caractère familial (ALF) pour votre nouveau logement
  • Le déménagement doit avoir lieu entre le 1er jour du mois civil suivant le 3e mois de grossesse et le dernier jour du mois civil précédant les 2 ans de votre dernier enfant.

Cette prime couvre en partie les dépenses réellement engagées lors d’un déménagement et son montant varie en fonction d’un plafond et du nombre d’enfants à charge du demandeur. Depuis le 1er avril 2020, le montant maximum de la prime est égal à 994,56 € pour 3 enfants à charge et 82,88 € par enfant supplémentaire.

Important : les demandeurs bénéficient d’une période de 6 mois après leur déménagement afin d’entamer les démarches visant à obtenir la prime de déménagement procurée par ces deux organismes

L’aide du fonds de solidarité pour le logement

Le fonds de solidarité pour le logement (FSL) est géré par les conseils généraux, qui fixent les plafonds financiers pour son attribution et les conditions d’obtention, qui peuvent donc varier d’un département à l’autre.

Il finance sous forme de prêt ou de subvention les personnes en situation difficile désireuses de déménager en prenant en charge les frais de déménagement et dans certains cas, finance les dépenses liées à l’entrée dans le nouveau logement comme le dépôt de garantie, les frais d’agence, le 1er loyer, l’assurance habitation, etc.

Les aides d’Action logement

Ces aides se divisent en deux catégories précises :

  • Mobili-pass, pour les salariés (hors agriculture) ;
  • Agri-Mobilité, pour les salariés agricoles.

Mobili-pass

Mobili-pass s’adresse aux salariés d’une entreprise non agricole qui emploie au moins 10 personnes et selon les conditions suivantes :

  • Le salarié déménage pour des raisons professionnelles

ET

  • Il respecte une distance d’au moins 70 km entre son ancienne et sa nouvelle résidence, ou plus de 1 h 15 entre son ancienne résidence et son nouveau lieu de travail.

L’aide Mobili-pass est accordée sous forme d’une subvention et/ou d’un prêt destiné à financer les frais liés à la recherche de logement et à l’installation dans le logement.

Le prêt quant à lui va servir à financer les dépenses aussi bien sur le lieu de départ que celui d’arrivée (assistance à la mise en location, mise en vente du logement, frais d’agence immobilière ou de notaire dans cadre de la signature du nouveau bail).

Concernant le montant maximal alloué, il dépend de la nouvelle zone de résidence : zone A, A bis, B1, B2 ou C.

Agri-Mobilité

Agri-Mobilité s’adresse aux salariés agricoles dans le cadre de leur mobilité professionnelle.

Une aide Agri-mobilité-Jeune est octroyée aux personnes de moins de 30 ans en alternance dans une entreprise du secteur agricole, en prenant en charge une partie du loyer.

D’autres aides existent et s’adressent à des cas spécifiques, tels que la mutation professionnelle d’agent de l’État.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *