Comment bien éclairer chaque pièce de mon logement ?

,

L’achat d’un bien immobilier neuf est l’occasion parfaite pour transformer les lieux en un foyer qui vous ressemble. Or, on oublie un peu trop facilement que l’atmosphère d’une maison, d’un appartement ou même d’un studio dépend également, et de beaucoup, de son éclairage. Voici nos conseils pour bien éclairer votre futur logement !

Et voici les températures de couleur

La température de couleur n’exprime pas la quantité de chaleur dégagée par une ampoule, mais la qualité de la lumière émise, notamment la couleur et l’atmosphère qu’elle va permettre de créer.

En effet, en fonction de la température de couleur utilisée, qui va de chaude à froide, chaque pièce va générer un aspect et une ambiance.

En fonction de la température de couleur d’une pièce, celle-ci va encourager la détente, stimuler, favoriser l’endormissement, la conversation, etc.

Connaître les échelles de température de couleur

La température de couleur est mesurée en degrés Kelvin et elle provient des quantités de rouge, jaune et bleu délivrées par l’ampoule. Qu’obtient-on en fonction du nombre de degrés Kelvin (K) ?

  • Moins de 2000K : faible luminosité, proche des bougies
  • Blanc chaud : 2200°K – 3200°K : pièces à vivre (salle à manger, salon, chambre) ;
  • Blanc neutre ou naturel : 3200°K – 5000°K (cuisine, salle de bains, garage, extérieur) ;
  • Blanc froid : >5000°K (extérieur, parking, zones de passage).

Vous l’aurez compris, plus une température de couleur est basse, plus la luminosité de la zone sera chaude et vice versa.

Quelle température de couleur pour quelle pièce de la maison ?

L’éclairage de chaque pièce permet de personnaliser plus encore un logement, mais surtout, permettre une utilisation optimale et rationnelle. Comment bien distribuer la luminosité ?

Choisissez un éclairage chaud (à partir de 2200 K) si vous prévoyez une décoration intérieure elle aussi chaleureuse, qui privilégie le bois, les couleurs solaires, terreuses.

Quant à l’éclairage froid (3000 K environ), il est à choisir si vous prévoyez une grande utilisation de bleu, violet, vert, noir, blanc. Quant aux matières, il s’agira d’ardoise, de granit et d’acier inoxydable.

Bien éclairer son logement

Les spécialistes divisent l’éclairage en trois grandes catégories, dites couches, donc superposables :

  • L’éclairage d’ambiance (principale) ;
  • L’éclairage de tâche (de travail) ;
  • L’éclairage d’appoint.

Quel luminaire installer dans quelle pièce d’un logement ?

Pour un résultat harmonieux et sécurisé, il est important de choisir des luminaires adaptés à chaque pièce et respectueux du précepte de couche d’éclairage. Les conseils des professionnels pour un rendu parfait :

  • Dans l’entrée du logement, on privilégie les appliques, les lampes à poser et les suspensions ;
  • Dans la cuisine, on préfèrera des spots et des plafonniers ;
  • Dans le salon, pensez aux appliques, lampes et lampadaires ;
  • Dans la salle à manger, la suspension et le lustre feront leur petit effet ;
  • Dans la chambre à coucher, on installe des appliques et/ou des lampes de chevet
  • Dans la salle de bain, on se tourne vers les appliques, à fixer de part et d’autre d’un miroir ainsi que des plafonniers et suspensions, voire, des suspensions encastrées, s’il y a un faux plafond.

(Source : Quels luminaires mettre dans quelle pièce ?keria.com)

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.