La visite d’un logement en location se prépare. En effet, afin de gagner du temps, mais surtout de trouver un bien dans lequel vous serez bien tout le long de sa location. Voici comment préparer cette étape incontournable.

Le dossier de location

Le dossier de location est un élément clé du futur locataire, il retient l’attention du propriétaire et lui permet d’avoir une idée assez précise de la personne qu’il a en face. En présentant un dossier complet, cela permet également de démontrer votre motivation à louer le logement mis en location.

Le site officiel de l’administration rappelle qu’il « existe un téléservice « Dossier Facile » où le locataire peut déposer les documents légalement exigibles par le propriétaire. Ce téléservice signale notamment au propriétaire que le dossier est complet » et que « le propriétaire a le droit d’exiger la présentation de l’original. Le document doit être rédigé ou traduit en français. »

Le dossier de location doit comporter la copie :

  • D’une seule pièce d’identité :
  • Carte d’identité française ou étrangère (avec photo)
  • Passeport français ou étranger (avec photo)
  • Permis de conduire français ou étranger (avec photo)
  • Carte de séjour temporaire
  • Carte de résident
  • Carte de ressortissant d’un État membre de l’UE ou de l’EEE

 

  • D’un seul justificatif de domicile :
  • 3 dernières quittances de loyer ou, à défaut, une attestation du précédent propriétaire (ou de son mandataire) indiquant que le locataire est à jour de ses loyers et charges
  • Attestation sur l’honneur de l’hébergeant indiquant que le candidat à la location réside à son domicile
  • Attestation d’élection de domicile
  • Dernier avis de taxe foncière ou, si nécessaire, titre de propriété de la résidence principale

 

  • D’un seul justificatif de situation professionnelle :
  • Contrat de travail ou de stage ou, si nécessaire, attestation de l’employeur précisant l’emploi et la rémunération proposée, la date d’entrée en fonctions envisagée et, si nécessaire, la durée de la période d’essai
  • Carte d’étudiant ou certificat de scolarité pour l’année en cours
  • Copie de la carte professionnelle (profession libérale)
  • Copie du certificat d’identification de l’Insee comportant les numéros d’identification (travailleur indépendant)
  • Extrait D1 original du registre des métiers de moins de 3 mois (artisan)
  • Extrait K ou K bis du registre du commerce et des sociétés de moins de 3 mois (entreprises commerciales)
  • Toute pièce récente attestant de l’activité professionnelle (autres cas)

 

  • D’un justificatif de ressources ;
  • 3 derniers bulletins de salaire
  • Justificatif de versement des indemnités de stage
  • 2 derniers bilans comptables ou, si nécessaire, attestation des ressources pour l’exercice en cours délivrés par un comptable (non-salariés)
  • Justificatif de versement des indemnités, retraites, pensions, prestations sociales et familiales et allocations perçues lors des 3 derniers mois ou justificatif de l’ouverture des droits établis par l’organisme payeur
  • Titre de propriété d’un bien immobilier ou dernier avis de taxe foncière
  • Avis d’attribution de bourse (étudiant boursier)
  • Justification de revenus fonciers, de rentes viagères ou de revenus de valeurs et capitaux mobiliers
  • Attestation de simulation pour les aides au logement établie par la Caf ou par la MSA ou par le locataire
  • Dernier ou avant-dernier avis d’imposition ou de non-imposition

Visite immobilière : moment parfait pour poser vos questions

Il ne faut surtout pas avoir peur de poser les questions qui vous tiennent à cœur lors de la visite d’un appartement ou d’une maison à louer. Pour éviter tout oubli, notez vos interrogations, par exemple, sur le montant du loyer, celui des charges, les services disponibles dans la copropriété (gardien, parking, etc.).

Choisissez un logement qui vous correspond

Avant d’entamer vos visites, faites une liste des besoins sur lesquels vous ne pouvez faire l’impasse. Si les annonces immobilières contiennent une pléthore d’informations, il peut arriver que la visite révèle une réalité légèrement différente. Il peut s’agir de la présence d’un ascenseur, la taille des chambres, la consommation énergétique, la proximité des écoles, etc.

La localisation géographique du bien

Le quartier dans lequel se situe le bien est aussi important que la qualité de location en elle-même ! Il est donc important d’inclure une petite session découverte dans la visite, afin de repérer les commodités, des transports. Profitez-en pour « prendre la température » quant à l’ambiance générale des lieux.

La visite immobilière accompagnée par un professionnel

Il est fortement recommandé de se rapprocher d’un agent immobilier certifié avant d’entamer votre recherche d’un bien immobilier en location. Celui-ci prendra en considération vos besoins et vos envies et vous orientera rapidement vers les biens qui y répondront de manière pertinente. Il sera à même de vous conseiller quant à ce qui est possible… ou pas !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *