Si vos finances ou vos convictions personnelles vous poussent à louer une maison ou appartement plutôt qu’à l’achat d’un bien immobilier, voici ce qu’il faut retenir sur un tel choix.

Des loyers qui augmentent moins rapidement que les prix de l’immobilier

C’est un fait, en France, les prix de l’immobilier continuent à grimper contrairement aux loyers, qui augmentent, certes, mais restent plus accessibles dans une certaine mesure au plus grand nombre.

Une exonération des impôts fonciers

En tant que locataire, vous n’aurez pas à payer la taxe foncière, qui revient au propriétaire. Seule la taxe d’habitation vous incombe, d’autant plus que vous pouvez demander un prélèvement mensuel pour adoucir vos finances.

Quelles sont les dépenses liées à la location d’un appartement ou d’une maison ?

Tandis que le propriétaire doit payer les frais de notaires, taxes, etc., dans le cadre de l’achat d’un bien immobilier, le locataire quant à lui doit uniquement se préoccuper des frais d’agence, du dépôt de garantie, des loyers, des charges et de la taxe d’habitation, chaque année.

Une plus grande flexibilité pour changer de logement

La location d’un appartement ou d’une maison fait obligatoirement l’objet d’un bail. Ce document est certes un document qui lie le locataire à son propriétaire, mais surtout, il peut être rompu. Bien entendu, pour bien faire les choses, il convient de respecter les délais et conditions pour quitter le logement.

Une situation financière plus sereine

Être propriétaire, c’est accepter de payer chaque mois un crédit, des frais d’hypothèque, des frais de notaires, mais aussi, des travaux votés par l’assemblée générale… Les premières dépenses liées à l’achat d’un bien immobilier nécessitent non seulement de contracter un crédit auprès de la banque, mais aussi la constitution puis la livraison d’un apport personnel. Quant au locataire, outre les frais mentionnés plus haut, il n’a plus qu’à se soucier du loyer et des charges, voire de la taxe d’habitation si elle est mensualisée.

Une totale indépendance par rapport aux aléas du marché immobilier

Le locataire n’a pas besoin de s’inquiéter de l’augmentation des taux d’intérêt, des prix fluctuants en cas de revente, etc.

Bien entendu, ces critères ne doivent en aucun cas ternir votre projet d’achat immobilier, si vous prévoyez de devenir propriétaire dans quelques années. En effet, en restant locataire pendant quelques temps, cela vous permet justement d’économiser suffisamment d’argent pour constituer un apport solide, afin d’investir dans la pierre, comme ces nombreux Français qui ont décidé de sauter le pas après mûre réflexion.

N’oubliez pas que votre agent immobilier est votre meilleur allié pour choisir entre la location et l’achat. En tant que professionnel du secteur, il sait vous conseiller, par exemple, sur le meilleur moment pour acheter. Il est également votre meilleur atout pour trouver un logement à louer répondant à vos exigences !

Voir Partie 1

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *