Faut-il être en CDI pour obtenir un prêt immobilier ?

Bonne question que voici, puisqu’il est fortement recommandé d’être en CDI pour obtenir un prêt immobilier. Néanmoins, la tâche n’est pas impossible pour le candidat à l’emprunt en CDD, travailleur indépendant ou en contrat intermittent. À condition d’être bien préparé en amont, documents et arguments à l’appui, ceci afin de convaincre la banque.

Quels arguments pour convaincre la banque d’accorder un crédit immobilier ?

On ne peut pas aller jusqu’à dire que le crédit immobilier se mérite. En mettant le banquier en face de faits concrets sans pour autant être en CDI, il prendra le temps d’examiner le dossier de demande. Dans le meilleur des cas, il acceptera d’octroyer le fameux emprunt à son demandeur, y compris si ce dernier ne correspond pas au profil typique.

Préparez-vous à demander votre crédit immobilier en tant salarié en CDD, travailleur intermittent ou indépendant en présentant les arguments suivants :

Un faible taux d’endettement

Le taux d’endettement permet à la banque de connaître le revenu (salaires nets, revenus professionnels non-salariés, autres pensions, revenus fonciers, allocations, commissions) qui vous reste et que vous pourrez consacrer au remboursement de votre emprunt à la fin de chaque mois. Son calcul inclut les :

  • Emprunts bancaires et autres emprunts ;
  • Crédits courants (auto, personnel, renouvelable) ;
  • Avances sur salaire.

Votre objectif en tant que candidat à l’emprunt est de naviguer entre 10 et 15 % de taux d’endettement. Au-delà et en étant en CDD ou autre contrat déterminé, il est peu probable d’obtenir un accord de la banque.

Le reste à vivre

Outre la somme que vous allez pouvoir consacrer chaque mois au remboursement de votre crédit immobilier, la banque s’intéressera également à votre « reste à vivre ». Comme son nom l’indique, il s’agit du montant que vous allez pouvoir consacrer à vos autres dépenses (alimentation, transports, loisirs, etc.). Idéalement, comptez entre 400 et 600 euros de manière globale et 150 euros supplémentaires par personne à charge, si vous en avez.

Votre gestion bancaire

Elle doit être sans faute ! Afin de convaincre le banquier qu’il peut vous faire confiance, que vous serez un emprunteur sérieux et fiable, votre dossier bancaire ne doit pas être entaché :

  • De découvert ;
  • D’incident bancaire ;
  • D’un crédit à la consommation ;
  • Dépenses fréquentes que l’on peut considérer comme étant trop importantes pour cadrer avec votre budget habituel.

Votre apport personnel

Les banques apprécient les efforts d’un emprunteur potentiel pour apporter jusqu’à 10 % du prix du bien en tant qu’apport personnel. Quoi qu’il en soit, l’apport personnel doit être suffisamment conséquent pour assurer le paiement des frais de notaire.

À quoi s’attendre en tant qu’emprunteur en CDD ?

Lorsque la banque accepte d’octroyer un crédit immobilier à une personne en CDD ou autre contrat à durée déterminée, elle a tout intérêt à se prémunir de tout risque financier. En ce sens, ne soyez pas surpris si votre banque accepte votre demande d’emprunt, mais à un taux d’intérêt légèrement supérieur à celui habituellement proposé.

Attention, ce taux doit respecter la grille des taux d’usure de la Banque de France.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.