Futurs propriétaires, calculez votre capacité d’emprunt !

Dans la majorité des cas, les futurs propriétaires financent leur achat immobilier grâce à un prêt bancaire. Si vous êtes dans cette optique, voici ce qu’il faut savoir sur la fameuse « capacité d’emprunt ».

Capacité d’achat et capacité d’emprunt : faites la différence

Dans le jargon, on parle de capacité d’emprunt ou de capacité d’endettement. Il s’agit de la somme qu’un prétendant à la propriété peut emprunter dans le cadre d’un achat bien immobilier tout en étant capable de le rembourser, sans déséquilibrer son budget. Il rentre en compte dans le calcul de la capacité d’achat.

La capacité d’achat : explications

La capacité d’achat consiste en la somme d’argent qu’un futur acquéreur peut investir dans son projet immobilier. Elle est composée par le financement de la banque, de l’apport de personnel de l’acquéreur et de toutes les sommes qu’il peut réunir.

L’importance de connaître sa capacité d’emprunt et d’achat

La banque va devoir jauger la situation globale du futur acquéreur avant de décider de la somme qu’elle peut lui prêter. Avant de se lancer dans un projet immobilier, il est essentiel pour l’emprunteur de connaître sa solvabilité et la somme à laquelle il peut prétendre auprès de la banque. Il est également conseillé de faire le point sur les revenus d’un éventuel co-emprunteur, de l’apport personnel, du type de logement au centre du projet d’achat immobilier, de la durée souhaitée du prêt, du taux d’intérêt proposé par la banque.

Comment évaluer sa capacité d’emprunt ?

Naturellement, la situation financière d’une personne va évoluer au fil des années, aussi, il est important d’avoir une certaine visibilité, afin d’avoir en tête un montant payable chaque mois. Ceci permet également d’avoir une certaine crédibilité au moment de la demande de prêt auprès de la banque.

La capacité d’emprunt immobilier dépend de plusieurs éléments

  • Le taux d’endettement de l’emprunteur,
  • De la somme qu’il lui restera pour vivre
  • Le taux d’intérêt pratiqué par le prêteur,
  • La durée du prêt immobilier

Zoom sur le taux d’endettement

Il s’agit des dépenses obligatoires de l’emprunteur pour vivre en fonction de ses revenus, qui doivent être réguliers et stables.

Son calcul prend en compte plusieurs éléments :

  • Le total des revenus de l’emprunteur (salaires nets, 13e mois, revenus fonciers, professionnels non-salariés, pensions, placements) à l’exception de toute autre forme de revenus non garantis.

DIVISE PAR

  • Le total de ses charges fixes (crédits en cours, loyer, rentes à verser, mensualités payables si le crédit est accordé)

MULTIPLIE PAR 100

Un projet d’achat immobilier réussi nécessite que l’on se penche sérieusement sur sa situation financière, permettant ainsi de définir une capacité d’emprunt au plus juste. Lorsque l’exercice est bien mené, vous pouvez d’ailleurs demander l’aide de votre agent immobilier, la demande de crédit auprès de la banque est facilitée.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *