Bien investir dans l’immobilier locatif ne doit laisser aucune place au hasard. Si l’intérieur du logement va peser dans la balance, il faut faire preuve de stratégie lorsqu’on en vient à l’emplacement du bien. Nos conseils pour faire un investissement gagnant !

A quel type de locataires souhaitez-vous louer votre logement ?

Ce critère peut sembler complexe, mais il vous permettra de cibler le type d’investissement locatif le plus pertinent. Ainsi, vous pouvez, par exemple, mettre votre futur appartement ou maison sur le marché locatif à destination :

  • Des familles ;
  • Des étudiants ;
  • De couples sans enfants ;
  • De colocataires ;
  • Etc…

Comment choisir la bonne ville pour un investissement locatif ?

L’investissement locatif peut se dérouler hors de votre ville / région. Il est donc important d’étudier les emplacements qui sortent du lot par leur démographie (nombre d’habitants en augmentation constante), le bassin de l’emploi, la présence de grandes entreprises et industries, les quartiers les mieux desservis par les transports, les grands et petits commerces, hôpitaux, les écoles ou universités, crèches, etc.

Comment reconnaître un secteur dynamique pour investir dans l’immobilier locatif ?

Si votre cœur balance entre plusieurs villes, quartiers ou régions, faites un comparatif entre :

  • Les perspectives de plus-value. Concrètement, il s’agit de choisir l’emplacement géographique où le prix du m² a le plus de chance d’augmenter après l’investissement locatif ;
  • Les taux de logements vacants ;
  • Les prix des locations.

L’objectif est de sélectionner une zone à forte demande locative.

Quelles évolutions prévues dans le quartier ou la ville ?

Autre critère important à prendre en considération, la capacité de l’emplacement à évoluer. En choisissant le bon endroit, soyez certain de faire un investissement durable, peu concerné par l’absence de locataires. Durant vos recherches, concentrez-vous également sur le développement de la zone qui vous intéresse afin de choisir un bien dont la valeur augmentera au fil des années.

Demandez conseil pour connaître la « santé » actuelle de l’emplacement pour éviter toute dépréciation de votre investissement locatif à long terme.

  • Vos interlocuteurs principaux :
    • La mairie ;
    • Les collectivités de commune ;
    • Les commerçants ;
    • Les acteurs de la vie locale.

Quels sont les autres critères pour investir dans le bien locatif idéal ?

Outre l’emplacement, d’autres critères entrent en jeu afin de convaincre les locataires que votre bien est celui qui leur faut !

Le calme environnant : les nuisances sonores forment une raison parfaite pour faire fuir certains locataires. Boite de nuit, autoroute, zones très commerçantes, voie ferrée, panneaux lumineux… ces détails peuvent paraître sans importance sur le papier, mais être d’une importance capitale dans la vie quotidienne.

La vue : si la mer, la montagne, les fleuves, monuments historiques ou encore ponts anciens sont la panacée, il n’est pas toujours possible d’offrir une telle vue à ses locataires. Misez sur un bien dont la vue est suffisamment dégagée pour permettre un éclairage agréable en journée.

L’exposition au soleil : là encore, il s’agit d’un élément important. Choisissez de préférence un bien orienté plein sud, idéal, par exemple, pour bénéficier de la chaleur naturelle du soleil en hiver.

Comptez toujours sur votre agent immobilier pour naviguer entre tous ces critères et rassembler les meilleurs d’entre eux lors de votre investissement locatif !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *