Investissement locatif : propriétaires, répondez aux questions courantes de vos locataires

Si vous projetez d’investir dans l’immobilier locatif, vos constaterez que vos locataires ne manqueront pas de vous poser certaines questions en particulier. Voici les réponses à apporter pour une relation bailleur/locataire sereine, dans laquelle chaque partie connaît ses droits et obligations.

Qui doit souscrire une assurance habitation ?

C’est au locataire de faire le nécessaire pour se prémunir contre les différents incidents susceptibles de survenir dans le logement qu’il loue (incendie, dégâts des eaux, etc.). En ce sens, la loi l’oblige à souscrire une assurance habitation, ceci avant même d’intégrer le logement qu’il loue. En conséquence, il doit être en mesure de présenter une attestation d’assurance à son bailleur au moment de la remise des clés. Tout manquement à cette réglementation peut mener à la résiliation du bail, aussi, le locataire doit pouvoir présenter ladite attestation, à jour, à tout moment.

Qui doit entretenir le logement et ses extérieurs ?

C’est au locataire que revient l’obligation d’entretenir le logement qu’il occupe, ceci en effectuant les réparations courantes prévues par la loi sur certains des éléments suivants :

  • Parties extérieures ;
  • Portes et fenêtres ;
  • Parties extérieures ;
  • Plomberie ;
  • Électricité ;
  • Équipements du logement mentionnés dans le contrat de location.

Retrouvez la liste officielle des réparations courantes qui sont légalement à la charge des locataires dans la liste à dérouler « Entretien courant et « réparations locatives » à la charge du locataire » publiée par le site officiel de l’Administration française.

Un locataire peut-il quitter son logement sans préavis ?

Conformément à la loi n° 89-462 et comme le rappelle l’Administration française, « Le locataire peut à tout moment quitter son logement, qu’il s’agisse d’un logement social ou d’un logement du secteur privé. Mais il doit en avertir à l’avance le propriétaire (ou l’agence immobilière, si le logement est géré par une agence). Pour cela, il doit donner congé et respecter un délai de préavis.  Les règles varient selon que le logement est vide ou meublé. »

Toutes les informations concernant le préavis et ses subtilités dans l’article « Préavis et formalités du congé donné par le locataire » du site officiel de l’Administration française.

Qui doit payer les gros travaux dans un logement en location ?

La loi stipule que non seulement le propriétaire doit tout faire pour louer un logement décent, c’est-à-dire en bon état d’usage. Cela induit que c’est également au propriétaire de financer tous les gros travaux destinés à rendre ledit logement habitable : toiture, façades, système de chauffage, menuiseries.

Rappelons qu’un logement jugé non conforme par la loi et mis sous arrêté d’insalubrité ou de péril peut conduire son propriétaire à une peine de 3 ans d’emprisonnement et à une amende de 100 000 € !

Comptez sur votre agent immobilier !

En cas de doute ou d’incapacité à apporter des réponses claires à vos locataires, tournez-vous sans hésiter vers votre agent immobilier. Celui-ci possède toutes les connaissances juridiques nécessaires pour vous aiguiller. En effet, tout manquement de votre part peut pousser vos locataires à saisir la justice, en votre défaveur.

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.