Primo-accédant : réussissez votre premier achat immobilier !

En tant que primo-accédant, vous recevrez des conseils de toute part, aussi, pour éviter toute erreur ou mauvaise compréhension, voici une liste de conseils professionnels à mettre en œuvre pour bien acheter votre premier logement. Quant à votre meilleur interlocuteur, cela reste votre agent immobilier !

Déterminez le prix que vous pouvez vous permettre de payer

Pour de nombreux primo-accédants, l’objectif est d’acheter un bien immobilier et d’obtenir un crédit dont le remboursement sera suffisamment optimal pour ne pas en perdre le sommeil. Pour éviter toute déconvenue, dans certains cas, il vaut mieux viser des biens au prix plus bas que la capacité d’emprunt.

Comment connaître votre capacité d’emprunt ? Demandez l’aide de votre agent immobilier, qui vous aidera à croiser les informations principales à renseigner :

  • Si vous empruntez seul ou à deux ;
  • Vos revenus ;
  • Vos charges ;
  • La durée idéale de prêt ;
  • Le montant de votre apport personnel.

Cette étape vous permettra de gagner du temps en sélectionnant uniquement les biens qui sont à votre portée financière.

Notre article Combien emprunter pour acheter un bien immobilier ? vous apporte des réponses et des conseils. https://iff.re/combien-emprunter-pour-acheter-un-bien-immobilier/

Démarchez plusieurs banques pour votre crédit immobilier

Le crédit immobilier est payant ! Pour trouver la meilleure offre, il faut comparer celles proposées par plusieurs banques. Les taux d’intérêt varient d’un prêteur à l’autre, tout comme les frais de dossier, les pénalités de remboursement anticipé, etc.

En ce sens, il ne faut surtout pas hésiter à démarcher plusieurs banques en plus de votre banque habituelle.

Remboursez le maximum de crédits

Pour augmenter vos chances de convaincre la banque de vous accorder votre emprunt, qui plus est, à taux intéressant, vous devez présenter un profil d’emprunteur aussi lisse que possible. Avant même de déposer votre dossier de demande de crédit immobilier, faites en sorte de rembourser le maximum d’emprunts contractés (pour l’achat, par exemple, de votre voiture, crédit à la consommation, etc.).

Économisez suffisamment pour constituer un apport personnel solide

Allégez votre crédit immobilier dès le départ et rassurez votre banque quant à votre stabilité financière en disposant d’un apport personnel suffisamment conséquent. Le montant idéal doit être au moins égal à 10 % de la somme totale à emprunter. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de compter sur votre crédit pour payer les frais liés à l’emprunt (frais de notaire et/ou de dossier, caution, etc.).

Rappelons que l’apport personnel est à verser au moment de la signature de l’acte authentique devant notaire.

Notre dossier sur la constitution d’un apport personnel pour vous guider :

« Achat immobilier : comment économiser pour constituer son apport personnel ? » – Partie 1 Achat immobilier : comment économiser pour constituer son apport personnel ? – Partie 1

« Achat immobilier : comment économiser pour constituer son apport personnel ? » – Partie 2 https://iff.re/achat-immobilier-comment-economiser-pour-constituer-son-apport-personnel-partie-2/

Étudiez de près les aides destinées aux primo-accédants

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier neuf, plusieurs aides sont prévues par l’État français :

  • Le prêt à taux zéro (PTZ) ;
  • Le prêt d’accession sociale (PAS) ;
  • Prêt conventionné (PC) ;
  • Le prêt accession d’Action Logement.

Découvrez notre article « Quels sont les différents types de prêts immobiliers ? » https://iff.re/quels-sont-les-differents-types-de-prets-immobiliers/

Conservez une partie de votre épargne

Ne videz pas votre compte épargne ! Économisez suffisamment pour constituer votre apport personnel, les frais bancaires, de notaires, votre emménagement et gardez une réserve d’urgence. Cet argent vous permettra d’être paré en cas d’imprévu (santé, réparation de voiture, etc.).

Si vous achetez un bien immobilier neuf, vous êtes protégé par de nombreuses garanties, à découvrir dans notre article « Immobilier neuf : que faire en cas de défaut de conformité ? » https://iff.re/immobilier-neuf-que-faire-en-cas-de-defaut-de-conformite/

Estimez correctement les coûts liés à l’accession à la propriété

L’achat immobilier est naturellement accompagné de nombreuses autres dépenses. Outre le crédit, il faut penser aux charges de copropriété, taxes foncières, etc. Rapprochez-vous de votre agent immobilier, qui sera capable de vous informer sur ces points essentiels.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.