Quelles sont les règles à respecter pour le barbecue ?

L’été est propice aux barbecues et cela tombe bien, puisque la saison est en approche directe à la Réunion. Si vous habitez une maison, un appartement ou mieux, si vous prévoyez d’acheter l’un de ces deux types de biens sur l’île, voici d’ores et déjà les bonnes pratiques pour réussir vos barbecues entre amis et en famille.

Que dit la loi sur la pratique du barbecue chez soi ?

En France, il n’est pas interdit de faire un barbecue chez soi, que l’on habite dans une maison ou dans un appartement ! Néanmoins, si l’utilisation d’un tel équipement est occasionnelle, elle ne doit pas dégager de fumées incommodantes, d’odeurs pugnaces, et représenter un risque d’incendie, donc un trouble du voisinage !

En copropriété : lisez attentivement la réglementation avant de lancer les invitations !

Que dit le règlement de copropriété concernant la tenue de barbecues ? En effet, que vous habitiez une maison ou un appartement situé en copropriété, il est essentiel de respecter toute interdiction, si elle existe.

Il est également important de se tenir au courant des arrêtés municipaux ou préfectoraux en la matière, si vous habitez une commune à climat sec. Pour cela, rapprochez-vous de la mairie de votre commune.

Bon à savoir

Le site officiel de l’Administration française rappelle que « certaines clauses ou certains arrêtés ne restreignent que l’usage des barbecues fonctionnant au charbon de bois et pas ceux fonctionnant au gaz ou à l’électricité, restreignent l’utilisation des barbecues sur les balcons ou sur les terrasses, d’autres le limitent à certaines plages horaires. »

Comment faire un barbecue en toute sécurité et sans déranger le voisinage ?

La sécurité des personnes, mais également de celle du voisinage est le point central d’un barbecue réussi. Les spécialistes conseillent :

  • D’utiliser un barbecue électrique ou au gaz, si vous vivez en copropriété ;
  • D’installer votre espace dans un endroit à l’abri du vent, à distance du mur de votre voisin et de la végétation ;
  • De placer l’équipement sur une surface plane et horizontale ;
  • Réparer toute fuite avant utilisation ;
  • Toujours nettoyer l’équipement après utilisation ;
  • Ne jamais laisser un barbecue sans surveillance ;
  • Porter des vêtements appropriés ;
  • Garder un vaporisateur et un extincteur à portée de main.

Rappel sur les nuisances olfactives en tant que troubles du voisinage

L’Administration française est claire sur le sujet « Les nuisances provoquées par des odeurs (appelées nuisances olfactives) peuvent, dans certains cas, être sanctionnées dès lors qu’elles troublent de manière anormale le voisinage. Pour cela, il est obligatoire de faire une démarche amiable. Si les troubles persistent malgré cette démarche, un recours devant le juge est envisageable. »

Dans un tel cas, si le juge considère que la nuisance provoque un trouble anormal de voisinage, il peut prononcer l’une des sanctions suivantes :

  • Versement de dommages et intérêts : somme d’argent destinée à réparer le préjudice subi à l’encontre de la personne fautive ;
  • Résiliation de son bail (s’il est locataire et) ;
  • Ordonnance de travaux destinés à réduire ou supprimer les nuisances ;
  • Suspension, voire arrêt de l’activité causant la gêne.
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.