L’achat d’une résidence secondaire n’est pas anodin. S’il s’agit avant tout de trouver un bien immobilier qui vous fera plaisir, il est également important de prendre en considération des aspects plus prosaïques. Voici quatre pistes qui vous permettront de réussir votre investissement.

Pourquoi acheter une résidence secondaire ?

Si vous projetez d’acheter une résidence secondaire, commencez par établir un objectif assez précis :

  • Sera-t-il occupé par votre famille et vos proches ?
  • À quelle fréquence : durant les congés et/ou les week-ends ?
  • Souhaitez-vous plutôt le mettre en location ?
  • Est-ce un investissement pour la retraite ?
  • Souhaitez-vous investir pour faire une plus-value sur le long terme ?

En fonction de vos réponses, vous pourrez choisir, par exemple, un bien situé plus ou moins à proximité de votre résidence principale, ou alors, une construction à rénover, voire un bien suffisamment proche des commodités, etc.

Demandez conseil à un agent immobilier expérimenté pour vérifier la faisabilité de votre projet en fonction de vos besoins et envies.

Une résidence secondaire destinée à la location ?

Si vous souhaitez louer votre future résidence secondaire lorsque vous ne l’occuperez pas, prenez en considération l’aspect administratif et pratique. Par exemple, êtes-vous prêt à déménager vos effets personnels plusieurs fois par an pour laisser les lieux à vos locataires ?

Quel type de bien acheter ?

Appartement ou maison ? Les deux options comportent des avantages :

L’appartement : moins cher à l’achat que la maison pour une surface équivalente, à moins de miser sur une ville prisée. Prévoyez toutefois des frais de copropriété, les frais communs pour l’entretien de l’immeuble.

La maison : espace extérieur, aménagement personnalisé, la maison est le choix idéal si vous disposez d’un budget suffisamment solide pour son entretien. Ce dernier point est à prendre en considération si votre résidence secondaire n’est pas occupée en permanence.

Une fiscalité en votre faveur

Choisissez le bon endroit pour acheter votre résidence secondaire ! Trois postes de dépenses supplémentaires sont à décortiquer si vous souhaitez concrétiser votre projet :

  • La taxe foncière ;
  • La taxe d’habitation ;
  • La taxe d’enlèvement des ordures ménagères ;
  • Éventuellement la redevance télé, si vous n’y êtes pas assujetti.

Bon à savoir

Les propriétaires ne sont pas éligibles aux plafonnements et abattements fiscaux sur leur résidence secondaire.

Les communes qui imposent une taxe sur les logements vacants peuvent également appliquer une taxe d’habitation majorée à hauteur de 60 % !

Les loyers perçus sur une résidence secondaire sont imposables en tant que Bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *