Articles

Si vous souhaitez commencer l’année 2022 par la concrétisation de votre projet d’achat immobilier à l’île de la Réunion, voici comment sélectionner la commune la plus appropriée pour répondre à vos aspirations.

4 questions primordiales

Certes, acheter un bien immobilier constitue une étape importante dans la vie d’une personne, mais le bien à lui seul ne fait pas tout. Il doit être la somme d’un besoin, d’une envie profonde et personnelle de construire et de concrétiser un projet porté également par l’émotion. Prenez le temps de répondre à ces 4 questions :

  • À quoi est-ce que je veux que ma vie ressemble ?
  • Quels sont mes objectifs personnels ?
  • Comment puis-je m’organiser financièrement pour atteindre ces objectifs ?
  • Mon achat immobilier est-il uniquement à vocation financière ou s’agit-il de créer un foyer ?

Partagez vos réponses avec votre agent immobilier afin de cerner le type de bien le plus susceptible de convenir.

Calculez votre budget

La localisation géographique idéale est celle qui vous permet non seulement de devenir propriétaire, mais surtout qui vous permet de continuer à vivre sans vous serrer la ceinture jusqu’à la fin de votre crédit immobilier.

À l’île de la Réunion, le prix moyen au m² était de 2238 € en 2021, contre 1779 € pour la fourchette basse et 2773 € pour la fourchette haute.

Quant aux autres facteurs financiers importants à considérer :

Le coût de la vie

Outre les dépenses liées à l’achat et à l’entretien de votre futur bien immobilier, prenez en compte le coût de la vie de la zone où vous souhaitez investir. Alimentation, loisirs, activités sportives, cet élément est essentiel pour avoir une idée assez précise de votre budget mensuel.

Toujours à l’île de la Réunion, la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) est de 8,5 %, contre 20 % en France métropolitaine !

Le coût des transports

Dans votre budget, tenez compte des trajets à parcourir après votre emménagement et éventuellement des dépenses si vous voyagez en transports en commun. Incluez le coût de l’essence, l’entretien de votre véhicule ou alors le prix mensuel des tickets de bus, si vous choisissez l’île de la Réunion.

Choisissez la localisation idéale

Réussissez votre achat en choisissant soigneusement la localisation géographique du bien. En fonction de votre budget, de vos projets professionnels et personnels, si vous êtes seul, en couple ou en famille, les critères changent, mais voici des pistes.

Profitez-en pour lire notre article sur le marché immobilier de Saint-Denis de la Réunion.

Le climat

Quelles sont vos préférences ?

  • Préférez-vous la vie urbaine ou le calme et la nature ?
  • Préférez-vous les températures fraîches ou recherchez-vous la chaleur toute l’année ?
  • Préférez-vous les espaces proches de la mer ou des montagnes ?

À quoi s’attendre à la Réunion ?

L’île de la Réunion compte deux grandes saisons :

  • La saison des pluies, qui va de novembre à avril ;
  • La saison « sèche », qui va de mai à octobre.

Si vous aimez les températures plutôt fraîches, dans les Hauts, elles peuvent descendre jusqu’à 6°C !

Les facteurs qui vont garantir un quotidien agréable

Là encore, faites le point :

  • Est-il important pour vous d’être à proximité de la famille et/ou des amis proches ?
  • Avez-vous besoin d’être proche des voies de circulation ?
  • Avez-vous besoin d’être proche des commerces et autres commodités ?

Étudiez la commune qui vous intéresse

Dans la mesure du possible, découvrez la commune qui vous intéresse à la Réunion en personne. En étant sur place, vous disposerez d’une perspective différente de cette offerte, par exemple, par les photos publiées sur internet.

Tout comme vous le feriez pour un bien immobilier, visitez la commune en semaine et durant le week-end, à différents moments de la journée.

Faites connaissance avec le voisinage

Ici, il s’agit de se faire une bonne idée du climat social qui règne. L’ambiance n’est pas la même en fonction de la composition du voisinage, par exemple, s’il s’agit d’une majorité de familles avec enfants ou de personnes à la retraite.

Préparez votre achat à l’île de la Réunion en comptant sur une agence immobilière située sur place, qui connaît le marché ! Nous sommes à votre disposition pour vous offrir un accompagnement de tous les instants.

(Source de cet article : Taxe foncière sur le bâti : mode de calcul et réductionseconomie.gouv.fr)

Si vous prévoyez d’acheter un bien immobilier à l’île de la Réunion en 2022, voici ce qu’il faut retenir sur une question essentielle : la taxe foncière. Cet impôt local s’applique sur les propriétés bâties (TFPB) et concerne les propriétaires d’un bien immobilier ou les usufruitiers.

Bon à savoir

On appelle propriétés bâties les « locaux d’habitation, des sols des bâtiments et des terrains formant une dépendance indispensable et immédiate à ces constructions et des parkings, qu’ils soient occupants ou non des lieux.

Les caravanes et les baraquements mobiles sont exonérés de taxe foncière sauf s’ils sont fixés par des attaches de maçonnerie. »

À combien s’élève la taxe foncière à l’île de la Réunion ?

Selon le dernier rapport de la Direction régionale des finances publiques de La Réunion, en 2021, les 265 000 imposables que compte l’île ont dû débourser en moyenne 1357 € en faveur de la taxe d’habitation.

Sur l’île, 90,2 % des habitations sont soumises à la taxe foncière, à laquelle s’ajoute une autre taxe, dédiée quant à elle au financement de l’enlèvement des ordures ménagères.

Comment est calculée la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) ?

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance rappelle que la taxe foncière sur les propriétés bâties est annuelle, aussi, en devenant propriétaire au 1er janvier, l’acquéreur doit s’acquitter de sa taxe foncière pour l’année entière. Cette règle est valable y compris s’il vend son bien la même année, à n’importe quel moment.

Concernant le mode de calcul de la taxe foncière, il prend en considération la valeur cadastrale du bien ainsi que les taux votés par les collectivités territoriales, c’est-à-dire les communes, intercommunalités et départements.

Zoom sur le revenu cadastral et la valeur locative cadastrale

Socle principal de la taxe foncière, le revenu cadastral équivaut à la valeur locative cadastrale à laquelle on soustrait 50 %, un abattement qui correspond aux dépenses faites par le propriétaire : de frais de gestion, d’assurance, d’amortissement, d’entretien et de réparation du bien.

On appelle « valeur locative cadastrale » un loyer annuel théorique susceptible d’être touché par un propriétaire s’il louait son bien. La somme correspondant au loyer théorique est quant à elle actualisée et revalorisée chaque année.

L’exonération de la taxe foncière

Le contribuable éligible peut être exonéré en totalité ou en partie de la taxe foncière.

Les 3 cas de figure qui permettent d’être exonéré de la taxe foncière :

  • Le propriétaire et occupant du bien est titulaire de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ou de l’allocation supplémentaire d’invalidité (Asi) ;
  • Il est bénéficiaire de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) ;
  • Il a plus de 75 ans au 1er janvier 2022. En cas d’installation en maison de retraite ou dans une unité de soins longue durée, l’exonération s’applique à l’ancien logement si le propriétaire en conserve la jouissance exclusive.

Quelles conditions de ressources pour bénéficier de l’exonération de la taxe foncière ?

Si la somme correspondant au revenu fiscal de référence (RFR) est inférieure aux limites de revenus fixées par l’article 1417-I du Code général des impôts, le contribuable est éligible à l’exonération de la taxe foncière.

L’exonération temporaire de taxe foncière de 2 ans

Un bien immobilier est exonéré en totalité ou en partie de la taxe foncière pendant 2 ans à compter du 1er janvier qui suit l’achèvement de sa construction et dans les cas suivants :

  • Il s’agit d’une nouvelle construction ;
  • D’une reconstruction ou d’additions de construction.

La demande d’exonération temporaire doit être adressée au centre des impôts dont dépend le bien et au plus tard 90 jours après l’achèvement des travaux.

L’exonération temporaire de taxe foncière de 5 ans

Son éligibles à l’exonération temporaire de taxe foncière de 5 ans les propriétaires ayant mené des travaux en faveur des économies d’énergie dans leur logement achevé avant le 1er janvier 1989 et ayant dépensé un certain montant.

  • 10 000 € par logement au cours de l’année précédant la 1re année d’application de l’exonération ;
  • 15 000 € par logement dans le cas où les dépenses ont été réglées au cours de 3 années précédant l’année d’application de l’exonération.

Cette facilité ne concerne pas toutes les collectivités territoriales et se fait dans le cadre du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

2021 touche à sa fin avec son lot d’événements et de changements. Et si ces dernières semaines étaient propices à la construction d’un projet porté sur l’avenir, le vôtre bien entendu, mais éventuellement celui de vos enfants, futurs enfants, petits-enfants ? Et si c’était le moment propice pour concrétiser votre envie de devenir propriétaire d’un bien immobilier neuf, qui plus est à l’île de la Réunion ? Voici les bonnes raisons de sauter le pas !

La crise sanitaire a ouvert les yeux des Français

La crise sanitaire n’a pas été sans effet sur le marché immobilier. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette période a permis à de nombreux Français de revoir leurs priorités, leurs envies. Bien des personnes ont quitté les grands centres métropolitains pour aller vers des départements plus petits. Concernant la Réunion, selon l’INSEE, près de 6000 personnes s’installent sur l’île chaque année.

En conséquence, le marché de l’immobilier réunionnais répond concrètement aux besoins en logement, avec la construction en cours et le lancement de nombreux projets en ce sens.

Augmentez votre niveau de confort en 2022 en devenant propriétaire

Le confinement a été une période compliquée pour beaucoup de Français, aussi, aujourd’hui, le bien-être est devenu une priorité. Comme nous le rappelons sur notre site, investir dans l’immobilier à La Réunion, c’est investir dans un département français dynamique qui bénéficie d’avantages spécifiques, notamment en termes de climat, de rendement locatif, mais aussi de défiscalisation.

Que vous soyez à la recherche de plus d’espace, d’une nature plus présente, de volumes plus importants que ceux disponibles en Métropole, d’une plus grande luminosité, d’espace extérieur, l’équipe d’IFF vous accompagne et vous conseille tout au long de votre projet d’achat.

De nombreux avantages fiscaux en faveur de l’immobilier à l’île de la Réunion

En achetant un bien immobilier neuf à la Réunion vous bénéficier d’avantages fiscaux grâce notamment à la Loi Pinel Outre-Mer, qui se déroule de la manière suivante :

Des réductions d’impôt :

  • 32 % du prix du bien si le bien acheté est loué pendant 12 ans ;
  • 29 %, s’il est loué pendant 9 ans ;
  • 23 %, pendant 6 ans.

Achat sans apport :

Si habituellement un futur acquéreur doit avoir un apport pour obtenir un crédit immobilier, grâce au dispositif Pinel, il peut accéder à l’achat immobilier sans apport préalable.

Constituer un patrimoine immobilier :

L’achat d’un bien immobilier permet à l’acquéreur de faire un placement financier à un taux de rendement intéressant à long terme. Ainsi, il constitue un patrimoine tangible, facilement transmissible.

La location immobilière aux proches :

La loi Pinel permet au propriétaire d’un bien immobilier de louer à ses proches. S’ils ne font pas partie de son foyer fiscal, il reste éligible aux avantages fiscaux prévus par le dispositif.

Un investissement pour la retraite :

Une fois le délai légal de location expiré, le bien peut être utilisé en résidence principale ou secondaire par son propriétaire, à moins qu’il ne décide de continuer à louer voire de revendre ledit bien.

N’oubliez pas que votre agent immobilier répond présent dès à présent pour vous accompagner et vous conseiller durant chaque étape de votre accession à la propriété.

Les Français et le monde entier veulent de nouveau profiter de la possibilité de voyager, une bonne nouvelle pour le secteur tourisme meublé. Il s’agit donc de la période idéale pour concrétiser votre projet de changement de vie, avec l’achat et la gestion d’un gîte à la Réunion.

Quelles différences entre une maison d’hôtes et un gîte ?

Avant toute chose, faites la lumière sur le type de bien dans lequel vous souhaitez investir afin de le rentabiliser : s’agit-il d’un gîte ou d’une maison d’hôtes ? En effet, les deux structures touristiques n’ont pas la même vocation.

Le gîte : il s’agit d’une location de vacances louée meublée et équipée pour une période courte ou longue (1 jour, une semaine, un mois, etc.). Il met à la disposition des occupants un habitat complet, avec sa cuisine, ses chambres, un salon, etc., leur permettant ainsi d’être en totale autonomie.

La maison d’hôtes : ici, il s’agit de louer une chambre au sein d’une habitation déjà occupée par le propriétaire de celle-ci. Le propriétaire fait également office de « personnel de service », par exemple, en préparant les repas, en indiquant les points d’intérêt touristique, etc. La location se fait généralement par nuit.

Les questions importantes pour préparer l’achat et la gestion d’un gîte

La décision d’acheter et de gérer un gîte à la Réunion ou ailleurs en France doit reposer sur des recherches solides, des informations claires et à jour. Commencez par faire le point sur les questions suivantes et en cas de doute, comptez toujours sur l’accompagnement d’un agent immobilier certifié, reconnu pour la qualité de son travail :

  • Quelle formation faut-il posséder pour gérer un gîte de vacances ?
  • Quelle est la commune idéale à l’île de la Réunion pour ouvrir un gîte ?
  • Avez-vous envie de faire construire un gîte ou de reprendre une affaire en vente ?
  • Quelles sont les normes à respecter à l’île de la Réunion pour ouvrir un gîte ?
  • Comment mettre un gîte que j’ai trouvé aux normes en vigueur ?

Faut-il avoir une formation en hôtellerie pour acheter et gérer un gîte ?

S’agissant d’investir et de développer une affaire, il est important d’avoir toutes les « billes en main », pour reprendre l’expression populaire, afin d’être rapidement rentable. Il est donc fortement conseillé, d’avoir au moins des bases en matière de création d’entreprise, de gestion des clients, d’accueil, de comptabilité.

Si aucune formation en particulier n’est obligatoire pour l’achat et la gestion de gîte à la Réunion, la donne est différente si les lieux prévoient le service de boissons alcoolisées. Dans un tel cas, la loi exige une licence de la part du propriétaire des lieux, accompagnée d’une formation.

Trouver un gîte à vendre à la Réunion

La Réunion est un département aux mille visages, aussi, la recherche d’un gîte en vente demande une bonne connaissance du terrain, des spécificités locales. L’accompagnement d’un agent immobilier est sans nul doute la condition sine qua non afin d’obtenir les bonnes informations au bon moment.

Incontournable de l’architecture créole, le lambrequin est un élément décoratif. Il est reconnaissable par sa forme travaillée et sa position. Il est généralement ajourée et fixée en bordure de toit ou encore à la partie supérieure d’une fenêtre. Les lambrequins peuvent être en bois ou en métal et plus ou moins épais. Toutefois, ce que l’on doit retenir, c’est ce travail de découpe méticuleuse qui lui donne ses formes délicates, qui rappellent instantanément la chaleur et la beauté des îles.

Les lambrequins ont commencé à apparaître sur les façades des cases réunionnaises durant la seconde moitié du 19e siècle. Avant cela, de l’autre côté de la planète, c’est à partir de la fin du XVIIe siècle qu’on les trouve sur les faïences de Rouen et de Delft, reprises ensuite par Lille, Strasbourg, etc. Plus tard encore, dans les années 1850, ils décorent les maisons secondaires situées dans les villes balnéaires.

En y regardant de plus près, on se rend compte que les lambrequins se déclinent en différents modèles. Ils représentent surtout des symboles, des plantes, des animaux, des objets, des fleurs ou même des plantes. Prenez le temps d’observer et vous découvrirez ainsi des loups, chèvres, papillons, crabes, liserons, orchidées, diables, lanternes, etc.

Il ne faut pas s’y méprendre, car, si les lambrequins possèdent une forte connotation esthétique, ils remplissent une autre mission. Pour le moins essentielle : grâce à leur positionnement vertical et en terminaison en pic, ils permettent à l’eau de pluie de ruisseler du toit, pour goutter vers le sol. Ils protègent ainsi les façades et les varangues de l’humidité !

Aujourd’hui encore, les lambrequins séduisent à la Réunion, mais dans les îles en général. Ils apportent indéniablement un cachet supplémentaire aux constructions. Si autrefois ils étaient fabriqués en bois et en métal, on en trouve désormais en PCV, une matière qui semble avoir fait ses preuves auprès du public.