Achat d’un bien immobilier : zoom sur l’attestation de faisabilité financière

Imaginons que vous ayez trouvé un bien immobilier qui vous intéresse, que vous ayez déjà approché le vendeur, mais que ce dernier est assailli par d’autres acquéreurs potentiels. Comment lui prouver que vous êtes l’acquéreur qu’il lui faut ? Celui qui lui permettra de vendre son bien au prix convenu ou négocié rapidement ? L’attestation de faisabilité financière est un document qui va mettre du poids dans votre balance. De quoi s’agit-il ? Comment l’obtenir ?

Qu’est-ce qu’une attestation de faisabilité financière ?

Également appelé avis de prêt, il s’agit d’un document émis par un organisme financier (banque, etc.) ou par un courtier. Son objectif est de prouver au vendeur que l’acheteur dispose de la solvabilité et de la capacité d’emprunts nécessaires pour acheter le bien immobilier en vente.

Les informations mentionnées sur l’attestation de faisabilité financière

Le document remis par l’organisme ou l’établissement financier ou le courtier doit impérativement mentionner les informations suivantes :

  • Le montant maximum de financement accordé par l’établissement ou l’organisme dans le cadre de l’achat immobilier, ou alors le montant maximum qu’il peut prêter pour compléter l’apport personnel de l’acquéreur ;
  • Les informations personnelles de l’acquéreur ;
  • La date d’émission du document ;
  • Les mentions légales.

L’attestation de faisabilité financière est-elle obligatoire pour acheter un bien immobilier ?

L’avis de prêt n’est pas un document obligatoire, néanmoins, il est conseillé de le présenter à tout vendeur éventuel, car il s’agit d’un argument de poids pour le convaincre de votre rapidité à agir.

En effet, en présentant une attestation de faisabilité financière au vendeur, ce dernier saura qu’il a affaire à un acquéreur fiable, disposant d’une bonne situation financière. En conséquence, soit ledit acheteur dispose d’ores et déjà des fonds nécessaires, soit il a la possibilité de les avoir rapidement (par un emprunt) pour financer son achat.

Ce document atteste que votre situation financière est bonne et que vous n’aurez pas de difficulté pour financer le bien immobilier.

Faire la différence entre accord de principe de la banque et attestation de faisabilité financière

L’accord de principe est totalement différent de l’attestation de faisabilité financière. Comment les utiliser dans le cadre d’un achat immobilier ?

L’accord de principe

L’accord de principe est un document sans caractère officiel, remis par la banque à travers lequel elle atteste du projet d’un acquéreur immobilier à demander un crédit en ce sens. Attention, cet accord n’exprime en rien celui de la banque à accepter la demande de prêt.

Dans le cadre d’un crédit immobilier, la demande d’un accord de principe se fait sur une étude du dossier du demandeur et sur présentation des documents suivants :

  • Derniers bulletins de salaire ;
  • Avis d’imposition ;
  • Relevés de comptes bancaires.

Encore une fois, le document n’engage en rien la banque quant à l’octroi du prêt.

L’attestation de faisabilité financière

Ce document, remis par une banque, un courtier ou un organisme prêteur, certifie qu’un acquéreur potentiel dispose à un moment précis d’une situation financière à son avantage pour obtenir un prêt immobilier.

L’avis de prêt en résumé

Facultative, l’attestation de faisabilité est un poids supplémentaire dans la balance de l’acquéreur d’un bien immobilier. En l’ayant à portée de main avant de rencontrer le vendeur, l’acheteur parviendra à convaincre ce dernier de sa motivation !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.