Si vous n’avez pas d’apport personnel, mais que vous souhaitez acheter un bien immobilier, vous pouvez demander un prêt immobilier à 110 %. Que faut-il retenir sur cette solution de financement ?

Comment fonctionne le prêt immobilier à 110 % ?

Généralement, le candidat à l’achat immobilier se présente auprès de la banque en ayant déjà en poche un apport personnel. Cet apport personnel sera complété par le financement accordé par la banque et les sommes réunies couvriront le prix d’achat du bien, mais également les différents frais liés à l’achat.

Il existe toutefois le prêt immobilier à 110 %. Ce crédit va permettre non seulement de financer l’achat d’un bien immobilier, mais mieux encore, de payer les différents frais liés à un tel investissement, qui représentent généralement 10 % du prix du bien (frais de notaire, agence immobilière, droits de mutation, etc.).

Pour obtenir un prêt immobilier à 110 %, il vaut mieux présenter un dossier solide, travaillé, qui va convaincre la banque notamment en termes de garanties de remboursement. Il contiendra notamment :

  • Les pièces justificatives personnelles demandées,
  • Les documents sur le projet immobilier,
  • Les critères d’évaluation du dossier par la banque

Pourquoi le prêt immobilier à 110 % est-il intéressant ?

Le prêt immobilier à 110 % est idéal pour les candidats à l’emprunt qui n’ont pas d’apport personnel. Mais attention, il ne s’adresse pas à tous ! Les profils avantagés :

  • Jeunes arrivants sur le marché du travail,
  • Détention d’un CDI,
  • Compte bien tenu, sans incidents de paiement ni de découverts,
  • Détention de placements financiers (assurance-vie, livret d’épargne),
  • Personne victime d’un accident de la vie (maladie, divorce, etc.),
  • Investisseurs locatifs

Obtenir un prêt à 110 %

Si vous en avez la possibilité, étant donné la complexité du dossier, il est préférable de se tourner dans un premier temps vers un conseiller financier expérimenté.

Vous pouvez également soutenir votre demande à l’aide des différentes aides au logement qui existent, telles que le PTZ (prêt à taux zéro), le prêt conventionné d’État, le Prêt Action Logement, le Prêt Accession Sociale, idéaux pour réduire votre niveau d’endettement.

Bien évidemment, le banquier et le courtier en immobilier pourront vous répondre et vous porter assistance.

Enfin, vous pouvez faire une estimation de financement et connaître les taux proposés et à jour grâce aux comparateurs de crédit immobilier en ligne.

Bon à savoir :

Contracter un prêt immobilier à 110 % demande de la réflexion, notamment si vous êtes primo-accédant :

  • Des mensualités de crédit plus élevées, qu’avec un apport,
  • Augmentation du risque de surendettement,
  • Engagement de longue durée (jusqu’à 30 ans !)
0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *